Boo
Neil Smith

Éditeur Alto

Neil Smith nous transporte vers un au-delà tel qu'il n'a jamais été dépeint auparavant, un paradis étrange, grisâtre et modeste, délimité par de grands murs. Finement décrit, le Village est l'endroit où « renaissent » les jeunes Américains morts à l'âge de treize ans. C'est dans ce lieu que renaîtra. Oliver, un garçon de 13 ans qu’on surnomme Boo en raison de sa pâleur fantomatique et de sa propension à se rendre invisible aux yeux des autres.

Sous la plume extraordinaire de Smith, l’univers en entier prend une tout autre dimension. Son écriture précise, posée, poétique, marrante et vive d’esprit nous présente un véritable conte de fées noir.

Quel dentifrice utilise-t-on au paradis? Quel genre d’objets courants y trouve-t-on? Y porte-t-on des vêtements? Et où diable est Dieu dans tout cela? Doté d’un esprit très cartésien et devant évoluer dans un monde qui est tout sauf logique ou familier, Oliver peine à s’habituer à la vie au Village lorsque Johnny Henzel arrive soudainement. Cet ancien camarade de classe révélera à Boo que leurs morts sont étroitement liés. Ensemble, ils tenteront de percer le mystère entourant leur mort.

Se situant bien au-delà des considérations sur la vie et la mort ou même sur la vie après la mort, l’auteur signe ici un roman éclaté et infiniment touchant sur la mort, l’amitié et la rédemption, qui nous entraîne dans l’univers post mortem d’un jeune garçon doux, attachant, inquisiteur et drôle.

Boo apporte un grand plaisir de lecture. Un des meilleurs coups de la maison d’édition Alto, ce qui n’est pas peu dire si on considère l’ampleur de son catalogue. Un livre qui se dévore presque d’une seule traite. Si on s’éprend de chaque personnage que l’on rencontre, on s’éprend aussi inévitablement de Smith , dont l’imagination et l’humour sont sans égaux.

Comme Boo le rappelle à plusieurs reprises, le paradis représenté ici est tout sauf celui que l’on nous a présenté dans l’imaginaire collectif. C’est un lieu pour le moins étrange: les divers bâtiments sont réparés au fil du temps sans l’aide de personne, l’atmosphère s’avère un peu grise, les lieux sont glauques, l’architecture et l’urbanisme ont une apparence assez modeste. Paradoxalement, avec ces murs de béton érigés, on a l’impression d’être dans un environnement carcéral, à des années-lumière du paradis blanc, lumineux et reposant tant fantasmé par plusieurs.

On va découvrir, tout comme Oliver, des personnages qui peuplent cet au-delà bien spécial. On retient Thelma Rudd, bienfaitrice, Esther Haglund, une naine au caractère fort ainsi que Reginald Washington, le président des bienfaiteurs.

Outre son inventivité débordante, l’auteur de Boo parvient à captiver le lecteur grâce aux évènements antérieurs qui se dévoilent peu à peu ainsi qu’à des personnages peu communs cohabitant dans un endroit dont l’étrangeté est presque indescriptible.

Les villageois, de prime abord, pas toujours attachants, voire bizarroïdes, avec leurs manières et leur langage ordurier, nous émeuvent lorsque la situation s’y prête. On tombe sous le charme sans aucun doute de Boo, mais aussi de Johnny. La relation entre les deux Américains, surtout après la deuxième moitié du roman, se cristallise et nous réserve des moments dramatiques extrêmement touchants. Et cela n’a rien à voir avec l’émotion à l’eau de rose!

De surcroît, l’écrivain arrive à nous surprendre en intégrant, en filigrane, des thèmes actuels, mais souvent exploités maladroitement par certaines productions culturelles: l’intimidation, la violence entre les individus, les armes à feu, la peine de mort, la vie après la mort, la spiritualité, etc. En plus, il soumet à son lecteur des déchirements moraux qui pénètrent l’esprit et qui nous questionnent sur nos propres préjugés et convictions. Tout cela bien sûr sans que ce soit réellement évident ou agaçant.

Avec autant de qualités, ce roman de Neil Smith nous tient en haleine avec ces débats intérieurs et procure de vives émotions loin d’être artificiel. Une plume à surveiller de très près.

Boo
Éditions Alto
Auteur : Neil Smith
Parution : 26 octobre 2015, 440 pages
ISBN-13 : 9782896943364

No comments:

Post a Comment

Instagram