Les chroniques de Jean-Pierre
Chronique #3


Bonjour chers amis,

L'heure est à la déprime. Tsé-Tsé est en fugue. En me réveillant ce matin, cette bête aux yeux globuleux et à l'hygiène douteuse avait quitté le nid. Son nid. Voyant sa disparition, j'ai immédiatement recherché des indices qui me guideraient jusqu'à elle. Mais sans succès. J'ai bien retrouvé une lettre écrite par elle, mais ayant une écriture de pattes de mouche, je n'ai rien pu déchiffrer. Ce qui fait qu'en ce moment, je suis dans le néant le plus total.

Je la savais attirée par le troupeau de zébus situé non loin de notre village. Se pourrait-il qu'elle se soit aventurée si loin de son chez-soi ? Et si tel est le cas, comment survivra-t-elle aux avalanches de bouses de ce secteur ? Tant de questions et si peu de réponses. J'espère la retrouver saine et sauve. Et dans le cas contraire, mort et en décomposition total.

Wilbrod est en cure d'amaigrissement. Grâce à vos dons, je l'ai envoyé se faire liposuccionner. Il me dégoûtait beaucoup trop. Partout où il était, une odeur de graisse empestait l'endroit. Et c'était sans compter qu'il ombrageait maintenant environ soixante pour cent du territoire qu'il couvrait. C'est pourquoi, pendant que j'écris cette chronique, Stanislas, mon cricket sauvage le remplace avec beaucoup de bonheur.

Oulala a été opéré. L'ablation de la tumeur s'est faite avec succès. Plus aucune trace de la maladie de la grande graine n'est visible. Malheureusement, ses gosses l'ont renié. Son moral semble bon, mais les femmes de la tribu pleurent ce membre qu'ils ont perdu. Une soirée funèbre en son honneur est d'ailleurs prévue. Soirée que je décrirai lors de ma prochaine chronique.

Je m'apprêtais à nouveau à vous parler du puit que je m'étais fait creuser, mais bordel de merde, Stanilas vient de se prendre les antennes dans un interstice de la roue qui nous sert de génératrice. Je devrai donc vous laisser en vous promettant de vous parler de se puit lors de ma prochaine chronique.

J.P.

Photo par maxime niyomwungeri sur Unsplash

No comments:

Post a Comment

Instagram