Les chroniques de Jean-Pierre
Chronique #6


Bonjour à tous,

Suite à ma dernière missive, certaines associations ont décidé de m’accorder pour quelque temps encore leurs soutiens. Disons que je n’en espérais pas moins!

Stanislas est décédé. Le pauvre est passé dans l’au-delà quelques minutes seulement après ma montée de lait en poudre. Moi qui le pensais solide et coriace, je suis bien déçu de voir qu’il m’est lui aussi laissé tomber. Ce qui fait que maintenant, j’ai dû prendre quelques-unes de mes économies pour me procurer trois cents panneaux solaires afin d’assurer l’électrification minimale de ma hutte.

Wilbrod devrait être de retour d’ici quelques semaines. À ce qu’on m’a dit, il n’est plus du tout le même. Son allure est maintenant digne d’un sex-symbol et son attitude celui d’un athlète olympique. Et je dois vous avouer que j’ai bien hâte à son retour.

Layala titebouboule à demander de changer nom. La sécheresse l’ayant privé du peu d’attributs qu’elle avait, elle s'appellera dorénavant Layala pudebouboule. C’est très triste, car elle était notre dernière fournisseuse de lait maternel en poudre de la tribu. Ce qui revient donc à dire que nos nouveau-nées devront se passer de lait.

Notre nouveau puis continue son oeuvre de décontamination de la tribu. N’étant pas comestible, il éradit systématique tous les téméraires qui tente de s’abreuver. Mais vous savez ce qu’on dit. Il n’est jamais trop tard pour mourir!

Dernièrement, j’ai reçu de la part d’une personne anonyme une poupée vaudou de type DIY. Quel plaisir de la construire et de faire souffrir les gens de mon village ! Bien sûr, n’ayant pas d’épingle pour la piquer, je dois utiliser les roches de proximités. Ce qui, vous l’imaginez, est bien plus dommageable pour la personne visée. Mais quel plaisir tout de même j’ai!

Je dois malheureusement vous laisser. Une file de groupies m’attendent pour des selfies. Mais n’ayez crainte, je vous reviens le plus rapidement possible pour vous raconter la légende de mon village.

J.P.


Photo par maxime niyomwungeri sur Unsplash

No comments:

Post a Comment

Instagram