HEX
Thomas Olde Heuvelt

Édition BRAGELONNE

Hex peut faire penser au roman Under the Dome de Stephen King. Comprenez par là que cette histoire se passe dans une petite ville américaine au nom de Black Spring. Cette fois-ci pas de dôme recouvrant la ville, mais les quelques 3000 habitants ne peuvent partir de Black Spring trop longtemps au risque d'avoir des pensées très glauques qui vont jusqu'au suicide. Black Spring tu y vit, tu y restes jusqu'à ta mort ou alors c'est la mort qui vient elle-même te chercher plus tôt et de façon macabre.

Hex est un roman original comme le dit justement Stephen King en citation sur la magnifique couverture. Son histoire change de ce qu'on a l'habitude de lire et même de voir devant le petit et grand écran. Pas de zombies, pas de monstres, pas de tueurs en séries, pas de psychopathes. Rien de tout ça. Black Spring est censé être un lieu idéal pour vivre tranquille au fin fond de la campagne américaine. Mais, une femme, Katherine de son nom, hante les rues depuis plus de 300 ans. Tout ce qu'on sait d'elle c'est qu'elle est une sorcière. Elle a la bouche et les yeux cousus. Elle ne ressemble en aucun cas aux sorcières qu'on connaît. Elle marche dans la ville depuis tout ce temps, elle entre chez les gens et peut même y rester des heures ou toute une nuit sans bouger. Pour les habitants, c'est devenu une habitude comme une autre. Mais tout le monde a peur d'elle. Pourquoi?

Ce que j'ai adoré dans Hex, c'est que tous les habitants doivent faire comme si c'est une concitoyenne normale aux yeux des gens qui vivent en dehors de Black Spring. Elle est dans la rue, alors tout le monde tente de faire comme si c'était un mirage. Ils la camouflent par tout ce qu'ils ont entre les mains. Personne ne doit savoir qui elle est. Personne de la ville ne doit dévoiler le secret aux autres communautés en dehors de la leur. Ni la prendre en photos ou en vidéos. La loi peut être très stricte contre ça. Grâce à une application sur leurs iPhone, les gens peuvent savoir ses faits et gestes en tout temps. Tout est filmé dans les moindres recoins avec 400 caméras dissimulées aux quatre coins de la ville.

La première partie du roman permet de bien s'imprégner des personnages. La famille principale est celle de la famille Grant avec les parents et leurs deux enfants âgés de 13 et de 17 ans. Le plus grand est un accroc à la technologie moderne. Il fait des vidéos sur YouTube. Il est dans un groupe d'amis qui sont comme lui et ont à peu près tous le même âge. Ce sont les seuls qui veulent en finir avec la sorcière. Ils se mettent à lui faire faire des choses, et à lui faire subir des choses, et c'est à partir de ce moment que tout se déchaine. Malheureusement, rendu là, il est trop tard pour revenir en arrière.

Il faut plutôt se poser la question de qui peut être le plus dangereux entre une seule sorcière et une communauté de 3000 habitants, quand d'un coup tout le monde devient superstitieux et perd la tête ? Surtout quand personne ne peut partir de la ville sous peine de se tuer. Et des milliers de gens cloisonnés dans un petit espace, ça peut faire beaucoup de dégâts, surtout si la panique embarque.

Pendant toute la première partie, il ne se passe pas grand-chose. On apprend à connaître le passé de la ville. On fait connaissance avec beaucoup de gens de la ville. Tout le monde se connaît. Puis il se passe petit à petit des atrocités. Et pas qu'avec la sorcière. L'horreur absolue vient tout bêtement aussi des habitants et de ceux qui dirigent la ville. Mais lorsque la deuxième partie commence, il se passe quelque chose d'inattendu. L'ambiance change.

L'histoire en tant que telle ne m'a pas emballé. Le livre était très bon, mais je m'attendais à plus. Par contre, j'ai adoré la morale de l'histoire. À savoir que les gens peuvent devenir des bêtes assoiffées de sang quand ils sont réunis en troupeaux. Ils perdent toutes leurs dignités et le respect qu'ils ont appris étant jeunes. Ils ne réfléchissent plus. Et ça montre exactement ce qui se passe aujourd'hui dans le monde.

HEX
Éditions BRAGELONNE
Auteur : Thomas Olde Heuvelt
Parution : 25 octobre 2017, 408 pages
ISBN-13 : 9791028103569

No comments:

Post a Comment

Instagram