Les chroniques de Jean-Pierre
Chronique #8


Bien le bonjour chers admirateurs,

Je tiens à vous prévenir, cette missive ne sera pas des plus drôle. Bien que je sache que je ne suis pas le pire affamé de la planète, je me sais dans le top 3 sans aucun doute. Ce qui m’amène à vous parler aujourd’hui d’un sujet très sensible pour moi et ma tribu. La nourriture.

Je ne vous le cacherai pas, nous ne mangeons pas à notre faim. Moi si bien sûr, mais les membres de la tribu ayant sacrifié Titicul PudeJambe afin que je plaide leur cause, je dirai que l’heure est grave. Étant le porte-parole, je me dois de vous sensibiliser à cette problématique qu’est la famine.

Longtemps notre tribu a dû se débrouiller avec un saut de purin, quelques roches concassées et de l’eau de pluie provenant la plupart du temps de la poche urinaire de Mama Pipi. Tout ceci a causé énormément de ravage au sein du clan. Plusieurs ayant développé des calculs urinaires. C’était bien si on tient compte du fait que l’éducation n’est qu’illusoire ici, certains ont donc appris à compter. Mais ils l’ont appris dans la douleur. Et ça chers amis, ce n’est pas amusant. Quoique…

Bref, je vais clore cette plaidoirie avec ceci. Si vous, gens des hautes sociétés lisez ceci, envoyez-nous des dons. Si vous ne le faites pas pour mon clan, faites-le pour moi. Et si vous ne le faites pas, que voulez-vous que je vous dise, mon clan va mourir et je ferai encore plus pitié et les dons affluerons encore davantage. Donc en un mot, laisser mourir ma tribu. Après tout, ils ne font strictement rien si ce n’est que de se plaindre.

Comme vous le savez, j’ai dû la semaine dernière subir une greffe de cul de babouin. Malheureusement, ce satané babouin n’était pas compatible et j’ai essuyé un rejet. Ce qui fait qu’en ce moment, mes bras ne sont plus que chair morte et purulente. Je souffre un peu, mais bon, ne dit-on pas qu’il faille souffrir pour être beau?

Le mois dernier, Léopold QueudeBéton a tenté une expérience afin de repeupler notre tribu. Il a tenté de s’accoupler à un zèbre de passage dans les environs. Hey bien à notre grande surprise, le zèbre est venu la semaine dernière nous livrer celle que nous avons surnommée CENTAKU. Voici la première photo que nous avons d’elle:


Je sais elle semble être sous l’effet d’une drogue quelconque, mais n’ayez crainte, elle n’a bu que l’eau du puits. Donc nous sommes tous dans l’attente de voir si elle survivra ou non.

Bon, devant terminer les papiers légaux pour cette jeune fille aux allures farouche, je vous dis à la semaine prochaine. D’ici là, si quelques dollars dorment dans le fond de vos galoche, n’ayez pas peur
de les faire parvenir à notre tribu. Et si ce n’est pas dans vos plans, alors, payez-vous un bon café chaud et profitez de la vie.

J.P.

No comments:

Post a Comment

Instagram