Les repentirs
Marc Séguin

Dans Les repentirs, Marc Séguin raconte trois courts textes, trois bouts de vie orbitant autour d’un amour: Arielle Murphy. Il nous raconte son enfance avec son quatuor d’amis, ses débuts avec son amoureuse et la fin de sa relation. Les émotions coulent doucement même si elles sont constamment freinées par la lucidité et le stoïcisme assumé de l’auteur. Des morts viennent ensuite hanter ce mélange à la fois doux et amer.

J'adore Marc Séguin. Sa plume est une des incontournables du Québec. En racontant son quotidien adolescent, il réussit à nous émouvoir par la grâce de sa verve. On retombe aussitôt en enfance, nous-mêmes adolescents, à vivre nos premières intensités.

Les repentis lève le voile sur la vie d’un homme. Sa complexité, sa noirceur, sa créativité. Tout le long de ma lecture, une question persistait dans ma tête: où est la vérité, ici? Je me suis demandée tout du long qu’elle était la part de réalité et de fiction dans cette autofiction.

·  ·  ·
«J’ai résisté fort, en moi, à la haine des autres. Après tout ce temps, New York avait épuisé ma miséricorde. Ville de fous. C’est l’endroit le plus exigeant du monde. Dès qu’on cligne les paupières, on se fait doubler. Si au départ, j’avais été fasciné par sa lucidité et ses cris, quelques années plus tard, c’est de silence dont j’ai eu envie. C’est aussi l’endroit le plus autiste au monde. Ça use une vie. Culte de la personnalité aussi. Où il est commun et facile de confondre un clown vide en déficit d’attention avec une rigueur d’artiste. Triste constat d’une civilisation qui aura inventé le narcissisme et sa technologie.»
·  ·  ·

Marc a-t-il côtoyé le fantôme de sa mère? A-t-il aimé Arielle? Beaucoup de questions sans réponses.

Le besoin de démêler la part de fiction dans tout ce réel fait en sorte que nous vivons une troublante expérience de lecture, que je ne peux tout de même m’empêcher de recommander.

Les repentirs 
Québec Amérique, coll. III
Auteur : Marc Séguin
Parution : 30 octobre 2017, 160 pages
ISBN-13 : 9782764435274

No comments:

Post a Comment

Instagram