L'orangeraie
Larry Tremblay

Éditeur ALTO

J'avais beaucoup entendu parler de ce livre avant même de l'avoir lu. Tous semblaient s'entendre pour dire que L'orangeraie était un livre magnifiquement écrit, mais avec une histoire cruelle. Et force est de constater que ce livre, même s’il est court (environ 160 pages), est un coup de poing en plein visage que nous assène l'auteur.

L'écriture de Larry Tremblay est poétique. Mais encore faut-il parfaitement maîtriser sa plume pour arriver à nous raconter une histoire aussi cruelle, où le contraste entre la cruauté de la situation et la beauté de certaines descriptions rend ce roman encore plus oppressant, du moins la première partie.

Le livre peut se résumer un peu comme ceci: Un père doit choisir lequel de ses jumeaux doit se faire exploser en territoire ennemi pour le bien de son peuple. Le reste de l'histoire découle de ce choix.

J'ai constamment été tiraillé entre le désir de lire la suite de l'histoire et poursuivre mes réflexions suscitées par les événements relatés.

Faut-il qu'un peuple soit au bord du désespoir pour en arriver à poser des gestes aussi extrémistes ? Ceux qui demandent à des enfants d'aller se faire tuer alors qu'eux restent à l'abri sont-ils des lâches? Comment un père peut-il demander à son enfant d'aller à la mort? ...

Pouvait-on trouver une meilleure façon de montrer l'absurdité de la guerre ou le désespoir d'un peuple ou les deux à la fois ?

À travers la vision de cette famille, on se pose la question de savoir où est le bien et le mal, quelle est la part de vérité, dans cette vision tordue par l'influence de la spiritualité ?

Comment expliquer une guerre où des enfants sont sacrifiés, où ils deviennent des instruments de l'ignominie humaine, de la haine et du désir de vengeance ?

La fin du roman est théâtrale. Ahmed, ou Aziz, parle aux noms de tous les siens, à qui la parole a été arrachée, qui ont été dépossédés de leurs propres pensées. Il délivre un message de paix et d'espérance.

Ce roman puissant et émouvant, à l'écriture poétique, malgré les images violentes, l'enfer de la guerre, nous interpelle sur la souffrance, la culpabilité face à la mort , le conditionnement des croyances religieuses, notre vision du monde qui peut être bien différente selon notre lieu de naissance.

Ce roman est à lire absolument! Ce n'est pas qu'un coup de coeur, c'est un coup au coeur que l'auteur nous offre!

L'orangeraie
Éditions Alto
Auteur : Larry Tremblay
Parution : 15 octobre 2013, 160 pages
ISBN-13 : 9782070469260

No comments:

Post a Comment

Instagram